Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Magazine > Analyses > La tempête du 8/12/2006 et la forte arrivée d'Océanites cul-blanc (Archive)

ARCHIVES DE LA RUBRIQUE "Analyses"

Retour à la liste de résultats des articles archivés

La tempête du 8/12/2006 et la forte arrivée d'Océanites cul-blanc

Suite à cette forte tempête, de nombreux océanites ont atteint les côtes de l'Atlantique et même l'intérieur des terres.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

La tempête du 8/12/2006 et la forte arrivée d'Océanites cul-blanc

Océanite culblanc (Oceanodroma leucorhoa), Capbreton (Landes), le 8 décembre 2006.
Photographie : Jesús Menéndez Ojodeajo

L'Océanite cul-blanc (ou culblanc) (Oceanodroma leucorhoa) est un oiseau pélagique (de haute mer) nichant sur les côtes rocheuses et les îles de l'Atlantique nord (Écosse, Islande, Norvège, Nord-est des États-Unis, provinces de l'est du Canada) et du Pacifique Nord.
En France, il est parfois observé en "seawatch" les côtes de la Manche et de l'Atlantique, surtout à la fin de l'automne (à partir du mois d'octobre), quand il rejoint ses sites d'hivernage de l'Atlantique Sud.
Mais le meilleur moyen pour l'observer, c'est surtout de faire une croisière en haute mer, par exemple à bord d'un ferry. Parfois, après une forte tempête, des centaines d'oiseaux sont visibles sur les côtes, et certains atteignent parfois l'intérieur des terres. C'est ce qui s'est passé autour du 8 décembre 2006, quand une forte tempête a balayé la France, avec des vents atteignant jusqu'à 148 kilomètres/heure sur l'île de Ré et 137 km/h au sommet de la Tour Eiffel à Paris ! Des vents ont également balayé le Sud-ouest du Royaume-Uni et l'Irlande (dès le 1er décembre) et le sud de l'Allemagne.
Des centaines d'Océanites cul-blanc ont ainsi été vus, morts ou vivants, de la Gironde jusqu'à la Somme, en passant par l'Indre ou le Loiret !
Nous remercions Julien Gonin, Jesús Menéndez Ojodeajo et David Carrington qui ont pu assister au phénomène dans le sud-ouest de la France et le sud-ouest du Royaume-Uni, et qui nous ont transmis des photos.

Abstract

The Leach's Storm-petrel or Leach's Petrel Oceanodroma leucorhoa is a small bird at 18-21 cm in length with a 43-48 cm wingspan, but is distinctly larger than the European Storm-petrel, which it superficially resembles with its dark plumage and white rump. It has a fluttering flight, and patters on the water surface as it picks planktonic food items from the ocean surface. It can be distinguished from the European Storm-petrel and the Wilson's Storm-petrel by its larger size, forked tail, different rump pattern and longer and flight behaviour. It breeds on inaccessible islands in the colder northern areas of the Atlantic and Pacific. It nests in colonies close to the sea in well concealed areas such as rock crevices, shallow burrows or even logs.
It is strictly pelagic outside the breeding season, and this, together with its remote breeding sites, makes Leach's Petrel a difficult bird to see from land. Only in storms might this species be pushed into headlands. It was the case after a strong tempest the 8th of December 2006 in the Biscay Bay, with severe winds pushing hundreds of Storm-petrels on the French and British coasts, sometimes far inland (for exemple, in Loiret and Indre departments, in the center of France).

Cet article a été archivé...

Comment consulter cet article ?


  • Si vous n'êtes pas inscrit(e), vous devez remplir le formulaire d'inscription puis sélectionner le type d'abonnement souhaité afin d'accéder aux archives.

  • Si vous êtes déjà identifié(e)/connecté(e) et abonné(e), utilisez l'un des moteurs de recherche des archives accessibles parmi les 3 rubriques (Brèves, Magazine ou Pratique) dans laquelle se trouve votre article.

Le service d'archives d'Ornithomedia.com vous donne accès à l'ensemble des articles publiés dans les rubriques Brèves, Magazine et Pratique (et leurs sous-rubriques) depuis le lancement d'Ornithomedia.com en 2001.

Note : les personnes ayant contribué à la rédaction ou à l'illustration des articles publiés bénéficieront d'un accès gratuit aux archives : si c'est votre cas, merci de nous contacter par e-mail.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Ouvrages recommandés

Vos commentaires sur :
"La tempête du 8/12/2006 et la forte arrivée d'Océanites cul-blanc"

Vous devez être identifié(e)/connecté(e) pour accéder à cette page ! Si vous êtes déjà inscrit(e), rentrez votre email et votre mot de passe dans la zone "S'identifier/Devenir membre ".

Vous devrez alors revenir sur l'article actuellement consulté pour pouvoir réagir dans la boite de commentaires.


Newsletter

Tenez-vous informé(e) des articles publiés chaque mois sur Ornithomedia.com




Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest