Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Un éclairage ultraviolet pourrait diminuer les collisions des oiseaux avec les lignes électriques

Brèves

Retour à la liste des brèves

Un éclairage ultraviolet pourrait diminuer les collisions des oiseaux avec les lignes électriques

La migration des grues est en cours, et certaines vont heurter des câbles : un système efficace appelé ACAS a été testé en 2018.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Un éclairage ultraviolet pourrait diminuer les collisions des oiseaux avec les lignes électriques

Grues du Canada (Grus canadensis) devant une ligne moyenne tension dans le sanctuaire de Rowe Sanctuary, au Nebraska (États-Unis). Notez en (1) les quatre lampes de l'Avian Collision Avoidance System (ACAS) diffusant une lumière ultraviolet (UVA)
Photographie : James Dwyer / EDM International

Les lignes électriques de moyenne, haute et très haute tension représentent l’une des principales causes de mortalité non naturelle pour les oiseaux de grande envergure comme les rapaces, les cygnes, les cigognes (lire Cigognes nichant sur des pylônes : et le rayonnement électromagnétique ?) et les grues. Les structures les plus dangereuses sont celles qui sont placées sur les couloirs de migration. Ce danger peut fragiliser certaines populations déjà réduites. Les lignes électriques représentent par exemple la principale menace pour l'Aigle de Bonelli (Aquila fasciata) en Espagne.

Ces oiseaux peuvent s'électrocuter lorsqu'ils touchent de façon simultanée deux éléments sous tension, un risque qui concerne particulièrement les lignes à basse et moyenne tension, dont les câbles sont les plus rapprochés. Les collisions se produisent lorsqu’un oiseau ne visualise pas les câbles et les heurte, ce qui entraîne sa mort ou des blessures mortelles. Les lignes à haute tension sont les plus impliquées dans ce type d'incidents à cause du nombre important de câbles superposés. Les chocs sont plus nombreux la nuit, au crépuscule ou lorsque la visibilité est réduite (brouillard).

Pour limiter les collisions, il existe plusieurs solutions : installer des spirales (balises) colorées pour améliorer le repérage des câbles et des parapluies métalliques pour éviter que les oiseaux ne se perchent sur les pylônes, isoler les câbles à proximité des pylônes, remplacer les structures dangereuses par des éléments inoffensifs, voir enfouir les lignes les plus dangereuses.

Ces méthodes sont toutefois coûteuses, et les spirales ne permettent pas d'éviter totalement les collisions : des Grues du Canada (Grus canadensis) continuent par exemple de mourir chaque année en heurtant la nuit des lignes électriques pourtant équipées de balises près du Iain Nicolson Audubon Center, dans le sanctuaire de Rowe Sanctuary, au Nebraska (États-Unis). En effet, ces balises sont peu visibles dans l'obscurité, même si des autocollants brillant dans le noir ont été posés sur la moitié d'entre elles.

Dans un article publié en 2019 dans la revue The Condor, des biologistes et des techniciens ont présenté les résultats du test d'un système d'éclairage ultraviolet proche (UVA) appelé Avian Collision Avoidance System (ACAS) développé par la société EDM International entre février et avril 2018 et installé sur une ligne électrique de 258 mètres de long traversant la rivière Platte dans le Nebraska. 

Les oiseaux ont dans leur rétine des récepteurs sensibles à l'ultraviolet (lire La vision des oiseaux), et l'ACAS est composé de quatre lampes UVA, d'un boîtier électrique, de deux panneaux solaires, d'un boîtier de stockage, d'un panneau de contrôle et d'une télécommande. Les quatre lampes ont été placées sur la traverse d'un pylône en H supportant la ligne électrique : elles émettent une lumière dont la longueur d’onde maximale est de 380 nm (une lampe de 50 watts et une de 100 watts) ou de 395 nm (une lampe de 50 watts et une de 100 watts). Les panneaux solaires permettent de les charger durant la journée, même si le temps est nuageux. Chaque lampe émet un cône lumineux dont l'angle d'éclairage est de 30 degrés, ce qui est suffisamment large pour éclairer les câbles sur toute leur largeur.

Durant les 19 nuits précédant la mise en marche de l'ACAS, 48 collisions de grues et 217 vols à risque ont été notés, contre respectivement une et 39 une fois que l'ACAS était en marche, soit une diminution de 98 % du nombre de collisions et de 82 % de celui des vols dangereux. Les auteurs de l'article ont aussi constaté une diminution de 32 % du nombre des manœuvres d'évitement moins de 25 mètres de la ligne électrique, et une augmentation de 71 % des évitements à une distance supérieure : les Grues du Canada réagissaient donc plus tôt et plus loin. L'installation de l’ACAS sur les portions des lignes électriques les plus dangereuses, voire peut-être aussi sur d'autres infrastructures comme les tours de télécommunication ou les éoliennes, pourrait donc constituer une solution intéressante.

 lire aussi sur Ornithomedia.com

Sources

  • James F. Dwyer, Arun K. Pandey, Laura A. McHale et  Richard E. Harness (2019). Near-ultraviolet light reduced Sandhill Crane collisions with a power line by 98%. The Condor. Volume  20. The Condor
  • Jessica Leber (2019). A Simple Technology Could Help Stop Birds From Colliding With Power Lines. Audubon. Date : 19/07. www.audubon.org
  • Photonics Media (2019). Near-UV Light Could Reduce Bird Collisions with Power Lines by 98%. www.photonics.com
  • Bourgogne Nature. Les lignes électriques et les oiseaux. http://sos.bourgogne-nature.fr

Vos commentaires sur :
"Un éclairage ultraviolet pourrait diminuer les collisions des oiseaux avec les lignes électriques"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest