Publicité

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Les simulies peuvent empêcher les harfangs de se reproduire

Brèves

Retour à la liste des brèves

Les simulies peuvent empêcher les harfangs de se reproduire

Des ornithologues scandinaves ont découvert que ces moucherons piqueurs hématophages avaient forcé deux femelles à abandonner leur nid en 2011.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Les simulies peuvent empêcher les harfangs de se reproduire

Harfang des neiges (Bubo scandiacus) aux paupières enflées et aux yeux obstrués par du sang coagulé suite aux attaques de simulies, Utsjoki (Finlande), juin 2011.
Photographie : P. Polojärvi / Ornis Norvegica

Le succès de la reproduction des rapaces dans le Haut Arctique varie grandement d'une saison à l'autre, à cause notamment des fluctuations du nombre de leurs proies et de conditions météorologiques changeantes. Mais les simulies (genre Simulium), des moucherons hématophages, peuvent également provoquer l'échec de la nidification chez le Harfang des neiges (Bubo scandiacus) en piquant sévèrement les femelles nicheuses.

Ces insectes volants sont bien connus, y compris des humains, pour leurs grandes capacités de nuisance. Certaines espèces sont plus dangereuses que d'autres, leurs piqûres pouvant parfois provoquer des enflures et des réactions allergiques. Les simulies qui s'attaquent particulièrement aux oiseaux (espèces ornithophiles), possèdent des doubles griffes qui leur permettent de s'accrocher aux plumes. Sur les 70 espèces présentes dans l'Arctique américain, 36 % sont ornithophiles.

Leurs attaques sont connues pour être particulièrement pénalisantes chez le Grand-duc de Virginie (Bubo virginianus), probablement via la transmission de parasites du genre Leucocytozoon : Rohner et al (2000) ont même observé qu'à la fin de l'été, ces oiseaux quittaient leurs dortoirs dans les arbres pour s'installer en terrain découvert pour essayer d'échapper aux piqûres. Des observateurs ont vu une colonie de Goélands cendrés (Larus canus) être complètement bouleversée par ces simulies, leurs attaques ayant provoqué des changements de comportement des adultes, des destructions d'oeufs et la mort de plusieurs oiseaux.

En Scandinavie, 2011 a été une très bonne année pour la reproduction des Harfangs des neiges, la meilleure depuis 1978 (des centaines de couples avaient alors probablement niché en Suède et en Norvège, mais aucun en Finlande). En juin, 42 nids ou tentatives de nidification ont été comptés en Norvège et dix en Finlande. Des ornithologues norvégiens et finlandais ont visité et étudié 18 nids en Norvège et dix de Finlande, tous situés en zone alpine inférieure. Ils ont découvert deux nids (un dans chaque pays) que les femelles avaient abandonnés à cause des attaques de simulies.

Le nid norvégien était situé à Karasjok, dans le Finnmark : trois oisillons étaient présents, très affaiblis et en hypothermie. L'abdomen de la femelle était sombre, teinté de sang. Elle a plongé dans le lac proche. Les ornithologues l'ont récupérée et ont vu que ses yeux étaient complètement obstrués par du sang coagulé (voir des photos dans l'article original). Elle présentait de nombreuses piqûres sur la tête et sur le cou. Elle a été ramenée au camp de base, soignée et équipée d'un émetteur. Les poussins n'ont pu être sauvés.

Le nid finlandais était situé dans la municipalité d'Utsjoki : la femelle avait aussi les yeux fermés par du sang coagulé. Un biologiste a pu s'approcher d'elle à dix mètres. Les poussins n'étaient pas en bon état, il n'y avait pas de restes de proies dans le nid. Une visite quelques jours plus tard a permis de constater qu'elle avait abandonné le nid.

Simulie

Simulie (genre Simulium).
Photographie : Fritz Geller-Grimm / Wikimedia Commons

Ces deux cas montrent donc que les simulies peuvent parfois provoquer l'échec de la nidification du Harfang des neiges : deux nids sur les 28 étudiés en 2011 avaient ainsi été finalement abandonnés. Dans le nord de la Finlande, les simulies constituent une nuisance pour les Tétras-lyres (Tetrao tetrix) en été, et leurs comportements grégaires estivaux pourraient constituer une adaptation pour échapper aux piqûres. En Amérique du Nord, ces moucherons auraient poussé des poussins de Buses à queue rousse (Buteo jamaicensis) à sauter dans le vide.
Les simulies attaquent généralement les parties sans plume du corps, et en particulier les paupières qui peuvent être complètement enflées.

Toutefois, les cas des deux femelles de harfang semblent exceptionnels. Les ornithologues ont constaté que les emplacements qu'elles avaient choisis pour pondre s'éloignaient des caractéristiques classiques des sites de nidification de l'espèce en Norvège et en Finlande : leur altitude était moindre, la végétation buissonneuse était plus développée à proximité et un point d'eau (lac, torrent) était présent non loin. La forte disponibilité de lemmings cette année-là a peut-être poussé ces oiseaux à choisir des sites de nidification inhabituels.

Les simulies peuvent avoir des impacts beaucoup plus graves que les moustiques sur les adultes nicheurs et sur leurs poussins : leurs piqûres sont plus douloureuses et provoquent parfois des lésions graves, des oedèmes et des hémorragies. Les simulies sont particulièrement présentes près de l'eau, et cela expliquerait en partie pourquoi en Scandinavie les harfangs nichent plutôt dans la toundra alpine, loin des secteurs à buissons et des zones humides. Toutefois, le réchauffement climatique, en favorisant le développement de la végétation, pourrait perturber les choses.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Source

Roar Solheim, Karl-Otto Jacobsen, Ingar Jostein Øien, Tomas Aarvak et  Petteri Polojärvi (2013). Snowy Owl nest failures caused by blackfly attacks on incubating females. Ornis Norvegica, 36:1-5. https://boap.uib.no/index.php/ornis/article/viewFile/394/416

Vos commentaires sur :
"Les simulies peuvent empêcher les harfangs de se reproduire"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   Carnets de voyage d'ornithologues sur notre blog   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest

Réalisé par Agence Web Conseil