Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Les Pics épeiche et syriaque s'hybrideraient régulièrement dans le nord-est de l'Europe

Brèves

Retour à la liste des brèves

Les Pics épeiche et syriaque s'hybrideraient régulièrement dans le nord-est de l'Europe

Une étude menée dans quatre villes de Pologne a montré que plus de 5 % des couples étaient mixtes.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Les Pics épeiche et syriaque s'hybrideraient régulièrement dans le nord-est de l'Europe

Pics épeiche (Dendrocopos major) (à gauche) et syriaque (D. syriacus) mâles : notez les différences de plumage.
Photographies : Sławomir Staszczuk et MinoZig / Wikimedia Commons

Le Pic syriaque (Dendrocopos syriacus) ressemble étroitement au Pic épeiche (Dendrocopos major), mais il s'en distingue notamment par l’absence de bande noire reliant la moustache et la nuque, le bec un peu plus long, les rectrices externes principalement noires, les flancs striés, la tache rouge plus grande sur la nuque (chez le mâle), les sous-caudales d’un rouge moins vif, les lores noires (et non pas blanches) et la voix plus calme et moins forte. Chez le juvénile, une tache noire est visible derrière l'oeil et la poitrine est rosée et non pas blanche.

Le Pic syriaque niche dans des cavités d’arbres dans les vergers, les jardins, les parcs, les cimetières et les plantations urbaines. Il s'agit d'une espèce d'origine asiatique, la limite occidentale de son aire de répartition à la fin du 19ème siècle étant la Turquie. Après avoir traversé les détroits du Bosphore et des Dardanelles, il a été détecté pour la première fois dans le nord de la Bulgarie en 1890, puis en Serbie en 1899, dans le sud-est de la Grèce en 1910-1920, en Macédoine en 1917, en Croatie, en Hongrie et en Roumanie en 1930, en Ukraine en 1949, en Slovaquie en 1949, en Albanie en 1950, en république Tchèque en 1952, en Moldavie en 1957, dans le Monténégro en 1969, en Pologne dans les années 1970, en Autriche et en Russie dans les années 1980, en Bosnie-Herzégovine en 1996, en Lituanie en 2002 et au Bélarus (Biélorussie) en 2013 (lire Un point sur l'expansion du Pic syriaque en Europe). 

Etapes de l'expansion du Pic syriaque (Dendrocopos syriacus) en Europe

Les étapes de l'expansion du Pic syriaque (Dendrocopos syriacus) en Europe depuis 1900.
Carte : Ornithomedia.com d'après Jerzy Michalczuk

Suite à cette expansion, le nombre de contacts entre cette espèce et le Pic épeiche a naturellement augmenté : or ces deux espèces sont très proches et peuvent s'hybrider. Des analyses génétiques ont par ailleurs montré que les oiseaux issus de ces croisements étaient fertiles. Dans un article publié en 2018 dans le Journal of Ornithology, des ornithologues ont présenté les résultats du recensement des hybrides réalisé entre 2013 et 2015 dans quatre villes de Pologne (Radom, Grodzisk-Milanówek, Cracovie et Wieliczka). Les oiseaux observés étaient considérés comme non "purs" quand ils présentaient des caractères intermédiaires.

Sur les 94 territoires recensés (192 oiseaux), plus de 5 % étaient occupés par des couples mixtes, les mâles étant alors principalement des Pics épeiches ( 71 % des cas). Globalement, un peu moins de 4 % des oiseaux étaient des hybrides (50 % de mâles). Ces résultats montrent que les croisements entre ces deux espèces sont loin d'être négligeables. Cette situation semble être la conséquence de l'arrivée récente du Pic syriaque dans le nord de l'Europe : sa population est encore faible et du fait de la rareté des partenaires, les individus ont davantage tendance à s'accoupler avec l'espèce la plus proche numériquement dominante localement, le Pic épeiche. Le Pic syriaque est encore peu commun dans l'Union Européenne, et l'hybridation pourrait limiter son implantation dans le nord du continent.

D'autres exemples d'hybrides ont été signalés chez les Picidés, la majorité sur le continent américain. En Europe, des croisements sont connus entre les Pics vert (Picus viridis) et cendré (P. canus).

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la galerie photos d'Ornithomedia.com

Source

Tomasz Figarski et Łukasz Kajtoch (2018). Hybrids and mixed pairs of Syrian and Great-spotted Woodpeckers in urban populations. Journal of Ornithology. Volume : 159. Numéro : 1. Pages : 311–314. https://link.springer.com/article/10.1007/s10336-017-1513-0

Vos commentaires sur :
"Les Pics épeiche et syriaque s'hybrideraient régulièrement dans le nord-est de l'Europe"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest