Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Les Vautours percnoptères de Fuerteventura colorent leur plumage avec de la boue

Brèves

Retour à la liste des brèves

Les Vautours percnoptères de Fuerteventura colorent leur plumage avec de la boue

Les ornithologues n'ont pas encore d'explication à ce comportement particulier qui a été filmé pour la première fois.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Les Vautours percnoptères de Fuerteventura colorent leur plumage avec de la boue

Percnoptère d'Égypte (Neophron percnopterus) adulte enduisant son plumage de boue sur l'île de Fuerteventura dans l'archipel des Canaries (Espagne).
Source : New Scientist

Le Percnoptère d'Égypte (Neophron percnopterus) est un rapace original à plus d'un titre : son bec est plutôt fin, il est capable d'utiliser des pierres pour casser des oeufs, la coloration jaune de la peau nue de sa tête provient de pigments présents dans sa nourriture (lire Un Percnoptère d'Égypte apporte un sandwich à son petit), et chez l'adulte, son plumage est globalement blanchâtre et non pas brunâtre ou noirâtre comme c'est le cas de la plupart des vautours.

La population de percnoptères de l'île de Fuerteventura dans l'archipel des Canaries (lire Observer les oiseaux sur l’île de Fuerteventura) est bien étudiée et presque tous les individus sont bagués, ce qui permet d'étudier les différences comportementales individuelles.  Dans un article publié en mai 2017 dans la revue Ecology, trois ornithologues décrivent un comportement inédit chez cette espèce : ils ont filmé pour la première fois des individus colorant les plumes de leur tête, de leur cou et de leur poitrine (et parfois aussi leur dos et leur ventre) avec de la boue; pour cela, ils plongent leur tête dans la terre argileuse et ils l'étalent soigneusement.

Selon les auteur de l'article, ce "maquillage" ne jouerait pas un rôle de dominance sociale comme c'est probablement le cas pour le Gypaète barbu (Gypaetus barbatus) qui prend de véritables bains de boue ferrugineuse (lire Gypaète barbu prenant un bain de boue ferrugineuse dans les Pyrénées). Contrairement aux percnoptères, le gypaète s'enduit de boue de façon solitaire et "secrète".

La boue pourrait permettre à ces vautours de se débarrasser de certaines bactéries et parasites : des chercheurs avaient en effet avancé l'idée que les oxydes de fer (Fe2O3) contenus dans les boues ferrugineuses seraient bénéfiques pour la santé des oiseaux grâce à leur effet bactéricide et antioxydant et à leur capacité de favoriser l’absorption de la vitamine A et de protéger les plumes de l'usure. Mais si toutes ces propriétés étaient avérées, de nombreuses espèces d'oiseaux devraient étaler régulièrement de la boue sur leurs plumes, ce qui n'est pas le cas. Les auteurs de l'article estiment que la couleur rougeâtre ainsi obtenue servirait à transmettre un signal visuel et donc jouerait un rôle de communication sociale.

On connaît peu d'exemples d'oiseaux appliquant délibérément des substances sur leur plumage : plusieurs espèces de limicoles, comme le Bécasseau maubèche (Calidris canutus), rendent leurs plumes plus résistantes, plus brillantes et moins odorantes durant la saison de reproduction en les enduisant d'une substance riche en cire produite par leur glande uropygienne : c'est aussi le cas des flamants entre autres. Quand la neige fond, à la fin de l'hiver, le Lagopède alpin (Lagopus muta) mâle salit volontairement sa livrée encore blanche afin d'être moins détectable par les prédateurs. Dans l'Arctique, durant la saison de reproduction, les Grues du Canada (Grus canadensis) se "salissent" pour se camoufler.



Vidéo montrant un Percnoptère d'Égypte (Neophron percnopterus) adulte enduisant son plumage de boue sur l'île de Fuerteventura dans l'archipel des Canaries (Espagne).
Source : New Scientist

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la galerie photosnd'Ornithomedia.com

Percnoptère d'Égypte (Neophron percnopterus)

Sources

  • Thijs van Overveld, Manuel de la Riva et José Antonio Donazar (2017). Cosmetic coloration in Egyptian vultures: Mud bathing as a tool for social communication? Ecology. Volume : 98. Numéro : 5. Date : 08/05. http://onlinelibrary.wiley.com
  • New Scientist (2017). Vultures smear their faces in red mud which they use as makeup. Date : 15/05. https://www.newscientist.com

Vos commentaires sur :
"Les Vautours percnoptères de Fuerteventura colorent leur plumage avec de la boue"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest