Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Les mésanges peuvent se battre à mort pour occuper une cavité en hiver

Brèves

Retour à la liste des brèves

Les mésanges peuvent se battre à mort pour occuper une cavité en hiver

Des biologistes polonais ont découvert deux cadavres de Mésanges bleue et charbonnière présentant de profondes blessures au crâne.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Les mésanges peuvent se battre à mort pour occuper une cavité en hiver

Mésange charbonnière (Parus major) dans un abri en osier le 24/11/2018 à Genappe (Belgique) pour y passer la nuit.
Photographie : Noëlla Van Tomme

Le nombre de sites de nidification disponibles pour les oiseaux cavernicoles peut être limité, ce qui peut occasionner des combat parfois mortels. En Europe, plusieurs exemples impliquant des mésanges et des gobemouches ont été signalés : des Mésanges charbonnières (Parus major) ont ainsi déjà tué des Gobemouches noirs (Ficedula hypoleuca) et à collier (Ficedula albicollis) pour occuper des nichoirs. Un oiseau peut aussi voler le nid d'un autre (lire), allant jusqu'à détruire ses œufs ou tuer ses poussins.

Cette compétition peut aussi se produire durant la période hivernale, quand les oiseaux recherchent des sites pour passer la nuit (lire Comment les oiseaux supportent-ils les nuits d'hiver et comment les aider ?). Dans un article publié en 2018 dans la revue Fragmenta Faunistica, deux biologistes polonais ont décrit pour la première fois deux cas de combats mortels entre des mésanges durant la mauvaise saison. Lors de contrôles de 26 nichoirs menés entre novembre 2010 et avril 2011 près de la station ornithologique de l'Académie des Sciences de Gdansk, une jeune femelle de Mésange charbonnière a été trouvée morte le 23 novembre 2010 : elle présentait de nombreuses blessures sur la tête , dont quatre trous dans le crâne. Quelques plumes étaient visibles dans le nichoir, indiquant qu'une lutte avait eu lieu, et des fientes fraîches ont été découvertes, ce qui suggère qu'un autre oiseau avait ensuite occupé les lieux. Le 4 janvier 2011, un jeune mâle a été capturé dans ce même nichoir. 

Le 7 mars 2011, dans un autre nichoir, le cadavre d'une jeune Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) a été trouvé : un trou dans son crâne était visible, et des fientes étaient visibles sur son cadavre, ce qui suppose que le lieu avait été utilisé par un autre individu. Le 11 avril 2011, une Mésange charbonnière femelle adulte a été capturée dans ce nichoir. Durant les trois hivers suivants (entre 2012 et 2015), 25 vidéos de mésanges concernant 19 individus ont été obtenues, mais aucun cadavre n'a été découvert.

Passer les longues nuits hivernales dans une cavité permet d'économiser de l'énergie et d'augmenter le taux de survie (lire), et une compétition pour ces sites peut avoir lieu. Les combats mortels sont très rares, mais les deux exemples décrits plus haut montrent qu'ils peuvent se produire, comme durant la période de nidification. Chez les mésanges, les mâles occupent généralement un rang hiérarchique plus élevé que les femelles, et elles sont plus susceptibles d'être les victimes de ces luttes. Une Mésange charbonnière est environ 20 % plus grande qu'une Mésange bleue, et pourtant, les deux espèces utilisent les nichoirs dont les trous ont le même diamètre. Les Mésanges bleues sont en fait "forcées" d'occuper des nichoirs avec de plus petites entrées pour ne pas risquer d'être chassées par leurs "cousines". Dans les deux cas de mortalité décrits plus haut, il est probable que les combats n'ont pas eu lieu à cause d'un manque de cavités, mais plutôt parce que les cavités convoitées étaient les plus intéressantes du point de vue de l'isolation et/ou de leur "propreté" (faible présence de parasites). L'hiver 2011-2011 avait été particulièrement rude en Pologne, ce qui a pu exacerber la compétition entre ces mésanges.

Ces deux exemples montrent qu'on peut aussi aider les oiseaux en posant les nichoirs dès l'automne, afin qu'ils servent d'abris nocturnes en hiver (lire Installer un nichoir en novembre et le transformer en abri nocturne hivernal).

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la boutique d'Ornithomedia

Une sélection de nichoirs pour les oiseaux

Source

Jakub et Marlena Typiak (2018). Two cases of tits’ fights to the death in competition for winter roosting sites Fragmenta Faunistica. Volume : 61. Numéro : 1. Pages : 65-70. http://rcin.org.pl

Vos commentaires sur :
"Les mésanges peuvent se battre à mort pour occuper une cavité en hiver"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest