Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Jeux Olympiques d'hiver 2018 : forêt mixte, oiseaux et piste de ski

Brèves

Retour à la liste des brèves

Jeux Olympiques d'hiver 2018 : forêt mixte, oiseaux et piste de ski

La piste de ski des Jeux olympiques de Pyeongchang (Corée du Sud) a été tracée sur le mont Gariwang, pourtant connu pour sa richesse en plantes, en mammifères et en oiseaux.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Jeux Olympiques d'hiver 2018 : forêt mixte, oiseaux et piste de ski

Défrichement d'une partie de la forêt mixte du mont Gariwang (Corée du Sud) pour la construction de la piste de ski des Jeux Olympiques d'hiver 2018 de Pyeongchang.
Source : Newschoolers.com

Le mont Gariwang (Gariwang-san) est situé au nord-est de la Corée du Sud : il culmine à 1 560 mètres d'altitude et domine la ville de Pyeongchang, où se déroulent les Jeux olympiques d'hiver en février 2018. Il est en partie couvert par une belle forêt mixte mâture riche en mousses et en fougères et composée majoritairement de Chênes de Mongolie (Quercus mongolica), d'Érables de Corée (Acer pseudosieboldianum) et peint (Acer pictum), d'Ormes chinois (Ulmus laciniata) et du Père David (Ulmus davidiana), de Frênes de Chine (Fraxinus rhynchophylla), d'Ifs du Japon (Taxus cuspidata), de Mélèzes du Japon (Larix kaempferi) et de Sapins de Mandchourie (Abies holophylla). Lors d'un inventaire botanique mené de mai 2011 à octobre 2012, 529 espèces de plantes avaient été recensées dont 22 endémiques et 30 rares au niveau national. 

Plusieurs mammifères vivent dans cette forêt, comme l'Hydropote (Hydropotes inermis), le Chevreuil d'Asie (Capreolus pygargus), le Polatouche de Sibérie (Pteromys volans), le Lièvre de Corée (Lepus coreanus), le Chien viverin (Nyctereutes procyonoides), le Vison de Sibérie (Mustela sibirica), le Blaireau européen (Meles meles) et le Chat-léopard (Prionailurus bengalensis).

Situation de Pyeongchang et du mont Gariwang (Corée du Sud)

Situation de Pyeongchang et du mont Gariwang (Corée du Sud).
Carte : Ornithomedia.com

L'avifaune est aussi intéressante. Aucun inventaire ornithologique exhaustif n'a été publié, mais plusieurs études menées dans la forêt nationale Pyeongchang (qui comprend le mont Gariwang) et dans la longue chaîne de montagnes voisine de Baekdu-Daegan permettent d'en déduire la composition avifaunistique des lieux. Le Faisan de Colchide (Phasianus colchicus) (sauvage), le Paradoxornis de Webb (Sinosuthora webbiana), le Bruant élégant (Emberiza elegans) et le Rossignol bleu (Larvivora cyane) sont communs. On y trouve également entre autres l'Épervier de Horsfield (Accipiter soloensis), la Gélinotte des bois (Bonasa bonasia), les Pics cendré (Picus canus), à dos blanc (Dendrocopos leucotos) et kizuki (Dendrocopos kizuki), la Tourterelle orientale (Streptopelia orientalis), le Cincle de Pallas (Cinclus pallasii) et le Merle pâle (Turdus pallidus).

Bruant élégant (Emberiza elegans)

Le Bruant élégant (Emberiza elegans) est un nicheur typique du mont Gariwang (Corée du Sud).
Photographie : Robert tdc / Wikimedia

Le mont Gariwang avait été considéré au 15ème siècle comme une "montagne royale interdite" par la dynastie Joseon, et les autorités coréennes l'ont désigné "Protected Area for Forest Genetic Resource Conservation". Malgré la biodiversité du site, les classements divers, des pétitions, l'opposition de 50 associations et des habitants, une large piste de ski a été créée entre le sommet du mont Gariwang et la station de Pyeongchang pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2018. Elle a nécessité le défrichement de près de 30 hectares (soit environ 58 000 arbres, dont 250 âgés de plus de 500 ans). Si la surface déboisée est modeste, cette saignée va entraîner durant plusieurs années (pour trois jours de compétition) une perturbation profonde de cet écosystème jusque là épargné : les activités sportives en montagne ont en effet de profonds effets sur l'avifaune (lire Les impacts des sports d'hiver sur les oiseaux de montagne).

Le gouvernement sud-coréen a promis de reboiser la zone, mais il ne sera pas facile de reconstituer le composition forestière originale. Les opposants doutent des promesses de restauration en se basant sur l'exemple désastreux du projet "4 Rivers Restoration", qui a entraîné la destruction de quatre écosystèmes fluviaux en Corée du Sud, ou des pistes de ski réalisées dans le parc national d'Aihwa au Japon à l'occasion des Jeux Olympiques de Sapporo en 1972. Il est possible d'ailleurs que la zone finisse en domaine skiable permanent.

Les Jeux olympiques d'hiver sont décidément une menace pour les forêts de montagne : on l'avait déjà constaté à Sotchi en Russie en 2014, et ce sera sûrement le cas pour ceux de Pékin en Chine en 2022 : des pistes de ski pourraient en effet être réalisées dans la réserve naturelle de Songshan...

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans le forum d'Ornithomedia.com

Participez à la discussion "Observer les oiseaux en faisant du ski"

Sources

  • Pam Wright (2018). Olympics Big Loser: 'Sacred' South Korean Forest Razed For Ski Complex. weather.com
  • Friends of Earth International (2014). South Korea: Olympic ski course threatens ancient mountain forest. Date : 16/10. www.foei.org
  • Son Seung-Hun et al (2017). Influence of tree thinning on the abundance of mammals in a Japanese larch Larix kaempferi plantation. Zoological Society of Korea. Volume : 21. Numéro 1. Pages : 1-6. www.researchgate.net
  • NewSholers (2017). Forest Wiped Out for 2018 Olympics. www.newschoolers.com
  • David Cyraniski (2015). Chinese biologists lead Olympics outcry. Nature. Volume : 524. Août. www.nature.com
  • Korean Trails (2015). Gariwang-san, 1561m. www.koreantrails.org/gariwang-san
  • Hur Wee-Haeng, Shin-Jae Rhim et Woo-Shin Lee (2003). Differences in Breeding Bird Communities Caused  by Different Distance from the Road. Korean Journal of Ecology. Volume : 26. Numéro : 1. Pages : 29-33. www.ecosk.org/board/pds/Board/pub_old/26-1-29-33.pdf
  • Jhin Jae Rhim et Woo Shin Lee (2001). Changes in Breeding Bird Community Caused by Thinning in Deciduous Forest. Papersearch. www.papersearch.net/thesis/article.asp?key=1710065

Vos commentaires sur :
"Jeux Olympiques d'hiver 2018 : forêt mixte, oiseaux et piste de ski"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest