Publicité

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Importants mouvements de Becs-croisés bifasciés dans le nord de l'Europe depuis juin 2013

Brèves

Retour à la liste des brèves

Importants mouvements de Becs-croisés bifasciés dans le nord de l'Europe depuis juin 2013

Des dizaines de milliers d'oiseaux sont arrivés en Scandinavie et certains ont atteint la Grande-Bretagne et les Pays-Bas.

| Validé par le comité de lecture

Partager
Translate

Importants mouvements de Becs-croisés bifasciés dans le nord de l'Europe depuis juin 2013

Bec-croisé bifascié (Loxia leucoptera) femelle, Ulleråker, Uppland (Suède), le 2 septembre 2011.
Photographie : image extraite d'une vidéo postée par Elcorell sur Youtube

Les arrivées massives d'oiseaux nordiques en Europe de l'Ouest se produisent surtout en hiver, comme pour le Jaseur boréal (Bombycilla garrulus) ou le Pinson du Nord (Fringilla montifringilla) (lire Comment expliquer les invasions de Jaseurs boréaux (et d'autres espèces nordiques) ?), mais ils peuvent également se dérouler en été pour certaines espèces comme le Geai des chênes (Garrulus glandarius), la Mésange noire (Periparus ater) et surtout le Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra); ce passereau est un oiseau erratique connu pour effectuer de grands déplacements, essentiellement lors des années de disette : de petits groupes d'oiseaux venus des forêts de conifères du nord et de l'est de l'Europe (et jusqu'en Sibérie) peuvent alors être vus en France en juillet et en août, y compris en plaine.

Cette espèce se nourrit principalement de graines d'Épicéas communs (Picea abies), et sa nidification et ses mouvements sont largement déterminés par la fructification de cette essence. La principale période de ses grands déplacements est l'été, quand les graines de la saison précédente deviennent rares et que les nouvelles ne sont pas encore disponibles. Les années où la fructification est mauvaise dans de vastes régions et que la saison de reproduction des becs-croisés a été bonne, ceux-ci quittent les forêts boréales en nombre et arrivent en Europe de l'ouest : au moins 140 invasions ont ainsi touché la Grande-Bretagne entre 1881 et 2000 (en France, 1990 était une vraie "année à becs-croisés").

Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra) mâle

Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra) mâle.
Photographie : MPF / Wikimedia Commons

Des programmes de baguage ont montré que ces oiseaux ne retournaient pas dans leur région d'origine la même année mais seulement l'année suivante, quand les graines étaient à nouveau nombreuses. Certains oiseaux peuvent même nicher dans leurs "régions d'accueil", en Grande-Bretagne et dans les pays voisins.

Une étude d'un  isotope stable de l'hydrogène contenu dans des plumes de Becs-croisés des sapins naturalisés détenus dans des collections de musées a montré que ces passereaux provenaient d'une vaste zone allant de la Scandinavie à la Sibérie (jusqu'à l'est des monts Oural), ceux issus des zones les plus lointaines arrivant plus tard que les autres (à partir de la fin juillet).

Ces mouvements estivaux peuvent parfois impliquer des espèces plus rares comme les Becs-croisés perroquet (Loxia pytyopsittacus) (lire Distinguer le Bec-croisé perroquet du Bec-croisé des sapins) et bifascié (Loxia leucoptera), qui se nourrissent également de graines de conifères, et notamment celles du Mélèze d'Europe (Larix decidua) pour le second.

Le Bec-croisé bifascié se reconnaît facilement à ses deux barres alaires blanches. Ses cris sont plus faibles, plus aigus et moins métalliques que ceux du Bec-croisé des sapins, et il lance aussi des  "twiih" nasillards typiques (écoutez un enregistrement).

Depuis la fin du mois de juin 2013, plusieurs dizaines de milliers d'individus (on parle de 50 000 oiseaux !) de cette espèce auraient quitté les forêts de conifères de l'ouest de la Sibérie et seraient arrivés en Scandinavie. Depuis le 20 juillet, quelques dizaines d'oiseaux ont été observés dans l'est de la Grande-Bretagne, principalement dans les régions de l'East Anglia et du Norfolk (dont un groupe de 4 dans l'arboretum de Lynford) (voir la vidéo d'un juvénile publiée le 22 juillet et des photos dans la galerie de Surfbirds), mais aussi aux Pays-Bas et en Allemagne.

Le dernier phénomène comparable s'était produit en 2011 : un passage de plusieurs centaines d'oiseaux avait alors été noté à la fin du mois de juillet dans le sud de la Suède. Le 31 juillet de cette année, plus 100 individus avaient été recensés dans le Jylland au Danemark. Trois ans plus tôt, en 2008, 65 oiseaux avaient été notés en Grande-Bretagne à la fin du mois de juillet et au début du mois d'août, principalement dans les "Northern Isles" (Shetland, Fair Isle et Orcades).

Comme le Bec-croisé des sapins, cette espèce est un nicheur opportuniste, et elle peut s'installer dans des zones très éloignées de son aire de distribution habituelle : un couple a par exemple niché en mai 1991 dans un cimetière proche de Berlin après un fort mpuvement invasif en Europe centrale.

Ouvrons donc l'oeil, des Becs-croisés bifasciés isolés pourraient bien atteindre la Belgique ou le nord de la France cet été...



Bec-croisés bifasciés (Loxia leucoptera), Ulleråker, Uppland (Suède), le 2 septembre 2011, mangeant des graines de mélèzes. Ecoutez les cris typiques nasillards.
Source : Vidéo postée par Elcorell sur Youtube

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Sources

Vos commentaires sur :
"Importants mouvements de Becs-croisés bifasciés dans le nord de l'Europe depuis juin 2013"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   Carnets de voyage d'ornithologues sur notre blog   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest

Réalisé par Agence Web Conseil