Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Forte augmentation des observations de Busards pâles en Espagne depuis 1990

Brèves

Retour à la liste des brèves

Forte augmentation des observations de Busards pâles en Espagne depuis 1990

Mars-avril est la meilleure période pour observer le Busard pâle en migration en Europe, et comme en France, on assiste depuis vingtaine d'années à une nette augmentation des données en Espagne.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Forte augmentation des observations de Busards pâles en Espagne depuis 1990

Busard pâle (Circus macrourus) mâle adulte, ferme de Not, Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs (Isère), le 09/04/2018.
Photographie : Jean-Christophe Cordara

Le Busard pâle (Circus macrourus) niche dans les plaines herbeuses et les steppes sèches, essentiellement de l'Ukraine et du sud de la Russie au nord-ouest de la Chine et à l'ouest de la Mongolie. La population européenne est comprise entre 600 et 2 140 couples. Il hiverne dans le sous-continent indien et en Afrique subsaharienne, quelques individus passant la mauvaise saison au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

L'espèce est en déclin dans le sud de la Russie, en Moldavie et en Ukraine à cause de la mise en culture de grandes surfaces de steppes, ce qui a occasionné un déplacement vers le nord et le nord-ouest d'une partie des nicheurs. C'est ainsi devenu un nicheur rare mais régulier en Finlande, dans région d'Oulu (lire Observer les oiseaux dans les environs d'Oulu), et le nombre de migrateurs observés à Falsterbo, dans le sud de la Suède (lire Falsterbo, l'un des meilleurs sites européens pour observer les oiseaux en automne) a augmenté : 27 oiseaux entre 1998 et 2003, et 45 oiseaux uniquement en 2011. Le premier cas connu de reproduction à l'ouest du continent européen a été découvert au printemps 2017 dans une parcelle d'Orge d'hiver dans la province de Groningue (Pays-Bas) (lire Premier cas de nidification d'un couple de Busards pâles aux Pays-Bas en 2017).

Busard pâle (Circus macrourus) mâle

Busard pâle (Circus macrourus) mâle adulte, ferme de Not, Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs (Isère), le 09/04/2018.
Photographie : Jean-Christophe Cordara

C'est une espèce  rare en migration en Europe de l'Ouest (lire À propos de la migration printanière du Busard pâle), le détroit de Messine en Sicile (Italie) étant le meilleur site d'observation (lire Observer les oiseaux en Sicile). Quelques dizaines d'oiseaux, surtout des mâles adultes, plus faciles à identifier (lire Identifier le Busard pâle), sont notés chaque année en France, principalement en mars-avril, et leur nombre est en augmentation depuis une vingtaine d'années (voire une synthèse des données dans notre rubrique Observations).

En Espagne, il est encore plus rare, mais comme dans l'hexagone, on constate un accroissement des données depuis une dizaine d'années, et on note même parfois des "afflux" (lire Comment expliquer les afflux récents de Busards pâles au printemps en Espagne ?). Dans un article publié en 2015 dans la Revista Catalana d’Ornitologia, Àlex Ollé, Fran Trabalon et Marc Bertran ont présenté les résultats de la compilation et de l'analyse de 212 données correspondant à 215 oiseaux sur la période 1990-2013 : 46 % des observations ont été réalisées au printemps, majoritairement le long des côtes méditerranéennes (Catalogne et îles Baléares). Les données printanières correspondent certainement à des migrateurs poussés vers la péninsule ibérique au cours de leur traversée de la Méditerranée occidentale du fait de conditions météorologiques particulières (vents forts soufflant de l'Est). Les données automnales (août-novembre) sont plus rares (8 %), mais depuis 2011, elles sont en forte augmentation (jusqu'à + 39 %). La plupart des observations postnuptiales ont été faites en Navarre et en Catalogne, les points d'entrée des migrateurs dans la péninsule ibérique.

L'installation d'une petite population en Europe du Nord (et dans une moindre mesure l'accroissement de la pression d'observation) pourraient être à l'origine de cette tendance et pourrait aboutir à la formation d'une nouvelle route migratoire en Europe de l'ouest. Comme en France (lire Un Busard pâle juvénile en Charente-Maritime : identification et réflexions), des cas d'hivernage ont été notés en Espagne depuis 2005, le nombre d'oiseaux ne traversant pas le détroit de Gibraltar ayant progressé. Du fait de "l'explosion" du nombre d'observations depuis 2008, le Busard pâle ne devrait plus être considéré comme une rareté en Espagne mais comme un migrateur et un hivernant peu commun.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la rubrique Observations d'Ornithomedia.com

Busard pâle (Circus macrourus)

Source

Àlex Ollé, Fran Trabalon et Marc Bertran (2015). A review of occurrences of the Pallid Harrier Circus macrourus in the Western Mediterranean: a new migrant and wintering species. Revista Catalana d’Ornitologia. Numéro : 31. Pages : 7-14. www.ornitologia.org/mm/file/queoferim/divulgacio/publicacions/rco/31_7_14.pdf

Vos commentaires sur :
"Forte augmentation des observations de Busards pâles en Espagne depuis 1990"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest