Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Le Faucon pèlerin peut se poser sur les bateaux puis chasser les oiseaux

Brèves

Retour à la liste des brèves

Le Faucon pèlerin peut se poser sur les bateaux puis chasser les oiseaux

Peu après le passage de l'ouragan Gonzalo, un faucon s'est posé sur un navire scientifique qui naviguait dans l'Atlantique à 320 km des côtes...

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Le Faucon pèlerin peut se poser sur les bateaux puis chasser les oiseaux

Jeune Faucon pèlerin (Falco peregrinus) posé sur un bateau américain en pleine mer et dépeçant un oiseau (migrateur ou marin).
Photographie : USFWS / Wikimedia Commons

Plusieurs cas d'oiseaux ayant traversé des étendues marines à bord de bateaux ont déjà été signalés par des marins et des voyageurs : ils peuvent embarquer dans le port de départ, s'échapper de leur cage placée dans le navire, ou se poser en pleine mer pour reprendre des forces après y avoir été forcés par des conditions météorologiques difficiles (lire Ces oiseaux qui voyagent sur des bateaux).

Ce dernier scénario explique certainement l'observation de plusieurs passereaux nord-américains dans des archipels de l'Atlantique (Açores, Madère et Canaries) ou même en Europe : le British Ornithologist's Union's Records Committee (BOURC) considère ainsi que c'est certainement le cas des données britanniques de Moqueur polyglotte (Mimus polyglottos), de Moqueur roux (Toxostoma rufum), de Tohi à flancs roux (Pipilo erythrophthalmus) et de Bruant à joues marron (Chondestes grammacus), des passereaux nord-américains a priori incapables de traverser naturellement l'Atlantique. Certains pensent également que les Harfangs des neiges (Bubo scandiacus) observés durant l'hiver 2000 dans quelques ports d'Europe de l'Ouest (Belgique, Grande-Bretagne et Pays-Bas) (lire Des Harfangs des neiges en Belgique et aux Pays-Bas) seraient des oiseaux canadiens sauvages pris dans une tempête en mer (cette espèce hiverne aussi sur la banquise, lire Le Harfang des neiges, un oiseau marin ?) et qui se seraient alors posés sur un cargo traversant l'Atlantique.

Dans un article publié en 2017 dans le Wilson Journal of Ornithology, des ornithologues ont signalé l'observation entre le 19 et le 25 octobre 2014, soit peu de temps après le passage de l'ouragan Gonzalo, de neuf espèces de passereaux migrateurs posés sur un bateau de recherches scientifiques qui naviguait dans l'océan Atlantique à 320 km des côtes. Six de ces oiseaux ont été trouvés morts, probablement d'épuisement et/ou de faim. Deux de ces espèces n'avaient jamais été signalées sur un bateau auparavant. Ces passereaux ont peut-être été emportés par la dépression qui les a forcés à se poser sur le navire.

Un faucon s'est aussi posé sur ce bateau et cherchait à chasser. Ce n'est pas la première fois qu'un rapace se pose sur un navire en peine mer : par exemple, le 24 avril 1968, un Faucon pèlerin (Falco peregrinus) est arrivé sur le chalutier RV George B. Kekz alors qu'il posait ses filets au sud de l'île Unmark dans l'archipel des Aléoutiennes, à l'ouest de l'Alaska. Les deux jours précédents, de forts vents d'Ouest avaient balayé le secteur. Ce même jour, il s'est envolé, a capturé un océanite du genre Oceanodroma qui évoluait juste au dessus de la surface de l'eau, puis s'est reposé sur le bateau pour le manger. Le lendemain, il a tué quatre autres oiseaux.

En 1961, un Faucon pèlerin s'était posé sur un navire de pêche néerlandais qui croisait à plus de 1 100 km des côtes sud-américaines : il a mangé quatre océanites durant son séjour à bord. Dementiev avait signalé en 1951 que cette espèce avait déjà été vue capturant des Bécasseaux minuscules (Calidris minutilla) à près de 100 km du littoral. En 1872, Grayson avait observé un Faucon pèlerin qui s'était posé sur un bateau à 160 km au large de la Basse-Californie : durant ses deux jours à bord, il a tué une douzaine de Puffins d'Audubon (Puffinus lherminieri).

Précisons par ailleurs que le Faucon gerfaut (Faco rusticolus) chasse aussi les oiseaux marins sur la banquise (lire Des Faucons gerfauts "marins").

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Sources

Vos commentaires sur :
"Le Faucon pèlerin peut se poser sur les bateaux puis chasser les oiseaux"

Newsletter

Tenez-vous informé(e) des articles publiés chaque mois sur Ornithomedia.com




Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest