Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Essais infructueux pour aider le Gobemouche nain en Hongrie avec un nichoir spécifique

Brèves

Retour à la liste des brèves

Essais infructueux pour aider le Gobemouche nain en Hongrie avec un nichoir spécifique

La pose de nombreux nichoirs pourtant spécialement conçus pour ce passereau s'est révélée peu concluante.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Essais infructueux pour aider le Gobemouche nain en Hongrie avec un nichoir spécifique

Gobemouche nain (Ficedula parva) mâle.
Photographie : Gerry Millard / Wikimedia Commons

Le Gobemouche nain (Ficedula parva) est un petit passereau insectivore forestier nichant de l'Allemagne aux mont Oural et au Caucase et hivernant dans le sud de l'Asie. Le dessus est brun, le dessous est blanchâtre et la queue est brun-noir bordée de blanc. Le mâle adulte en plumage nuptial se reconnaît à sa gorge orange. L'espèce est relativement rare dans l'ouest de son aire de répartition, avec quelques milliers de couples répartis de la Suède à la Hongrie.

Dans ce pays, il niche dans certaines zones montagneuses boisées entre 400 et 800 mètres d'altitude, notamment dans les monts Börzsöny et Bükk (lire Séjour ornithologique en Hongrie du 11 au 22 mai 2005). La population nationale est en déclin et ne compte plus que 100 couples , contre de 300 à 500 il y a quelques dizaines d'années. Cette espèce étant plutôt stable globalement et fidèle à à son territoire, il est probable que l'explication est locale et est causée par un manque de sites de nidification. Désireux de contribuer à la sauvegarde de cette espèce dans son pays, Tamás Deme a décidé de poser des dizaines de nichoirs spécifiques imaginés par les ornithologues Mészáros et Szalai.

Le Gobemouche nain niche principalement dans des cavités largement ouvertes dans des troncs d'arbres morts, pourris ou cassés, dans des forêts mâtures de feuillus ou mixtes dominées par les hêtres. La hauteur moyenne des nids est de 5 mètres. Il préfère les forêts à la canopée quasiment continue, pauvre en clairières, et évite les zones ayant subi des coupes importantes. Il apprécie la proximité des cours d'eau.

Nichoir pour Gobemouche nain (Ficedula parva)

Le nichoir pour Gobemouche nain (Ficedula parva) imaginé par Mészáros et Szalai.

Il s'installe rarement dans les nichoirs classiques. Le nichoir imaginé par Mészáros et Szalai imite ses sites de nidification naturels : il est largement ouvert, allongé verticalement, sa section est de forme plus ou moins triangulaire, il est équipé d'un toit, mesure 18 cm de haut, et sa base mesure 9 x 5 x 10 cm. Ce nichoir n'étant pas fermé, le risque de prédation est élevé, et pour cette raison, il doit être placé sous une entrelacs suffisant de branches, et il est entouré d'un grillage métallique aux mailles suffisamment larges.

Mészáros and Szalai et d'autres ornithologues hongrois avaient installé des dizaines de nichoirs entre 1986 et 2010, mais le taux d'occupation avait été assez faible et le suivi très partiel. Tamás Deme a tout de même voulu refaire une tentative et il a posé 103 nichoirs dans les monts Mecsek entre 1989 et 2007, mais seuls six ont été occupés. Toutefois, le taux d'envol a été parfois élevé (89 %), grâce à la protection du grillage. 51 nichoirs ont aussi été installés en 2010 dans une zone favorable dans les monts Bakony, sans succès.

Cet échec s'explique certainement par la faible densité de l'espèce en Hongrie : 0,012 couple pour 10 hectares dans les monts Bükk et 0,09 couple pour 10 hectares dans les monts Kőszeg, contre plus de 9 couples pour 10 hectares pour le Gobemouche à collier (Ficedula  albicollis) (lire Chercher le Gobemouche à collier en Lorraine). Il est possible que ce nichoir pourrait encore être amélioré, mais la mesure la plus efficace serait un changement des pratiques sylvicoles et la conservation d'arbres morts sur pied.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Source

Tamás Deme (2016). Attempts to increase a scarce peripheral population of the Red-breasted Flycatcher (Ficedula parva) using a new type of nestbox. Ornis Hungarica. Volume : 24. Numéro : 2). Pages : 84–90. www.degruyter.com

Vos commentaires sur :
"Essais infructueux pour aider le Gobemouche nain en Hongrie avec un nichoir spécifique"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest