Publicité

Kite Optics

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Le Dicée à lunettes est bien une espèce nouvelle endémique de Bornéo

Brèves

Retour à la liste des brèves

Le Dicée à lunettes est bien une espèce nouvelle endémique de Bornéo

Grâce à une femelle capturée en 2019 dans une forêt du Sarawak, des analyses ont été effectuées, une description publiée, et un nom scientifique lui a été donné : Dicaeum dayakorum.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Le Dicée à lunettes est bien une espèce nouvelle endémique de Bornéo

La femelle de Dicaeum dayakorum capturée le 31 mars 2019 dans le Lanjak Entimau Wildlife Sanctuary, Sarawak (Malaisie). Il n'a pas encore de nom officiel en français, mais il pourrait être Dicée à lunettes ou des Dayaks.
Photographie : J. Saucier / Smithsonian Institution

Les forêts tropicales primaires de Bornéo sont détruites à un rythme effréné, ce qui est dramatique car leur biodiversité est remarquable, elles accueillent de nombreuses espèces animales et végétales endémiques, et elles réservent encore des surprises (lire Description d'une nouvelle espèce de bulbul à Bornéo). L'île accueille notamment 13 des 48 espèces connues de la famille des Dicaéidés, de petits passereaux frugivores et insectivores répartis de l'Himalaya à l’Australie. À l’exception de la Dicée de Bornéo (Dicaeum monticolum), qui vit dans les zones montagneuses, les autres Dicaéidés insulaires évoluent dans les forêts de plaine et de colline et sont souvent associées à une espèce de gui hémiparasite.

En 2009, David P. Edwards et d'autres biologistes avaient découvert une probable nouvelle espèce de dicée à 180 mètres d'altitude dans la vallée de Danum (lire Voyage ornithologique dans la province de Sabah du 28 juin au 3 août 2008), dans l'état malaisien de Sabah, au nord-est de Bornéo (lire David P. Edwards et la découverte du Dicée à lunettes). Leur description et leurs photographies avaient permis de relever plusieurs éléments : une silhouette et un bec fin typiques de la famille, un plumage gris uniforme, à l'exception d'une bande blanche allant de la gorge au croupion, et des cercles orbitaux blancs nets formant des "lunettes", d'où son nom anglais de "Spectacled Flowerpecker". Les auteurs étaient convaincus qu'il s'agissait d'un oiseau inconnu pour la science, mais ils n'avaient pas réussi à faire d'autres observations, malgré plusieurs recherches. L’absence de de spécimen de référence (ou holotype) avait empêché la publication d'une description officielle et l'attribution d'un nom scientifique.

En août 2014, un autre individu a été trouvé et photographié dans la réserve forestière des Labi Hills dans le sultanat de Brunei, puis deux autres oiseaux ont été photographiés en septembre 2014 dans le bassin de Maliau dans l'état de Sabah. Au début de l'année 2015, d'autres dicées inconnus ont été notés à des centaines de kilomètres au sud de la réserve forestière de Bukit Batikap, au centre de la province indonésienne de Kalimantan, ce qui étend considérablement vers le sud l’aire de répartition connue de ce passereau.

Sites d'observation du Dicée à lunettes

Les emplacements des données de Dicaeum dayakorum : (A) Danum Valley Conservation Area, Sabah (Malaisie), (B) Labi Hills Forest Reserve, (Brunei), (C) Maliau Basin Conservation Area, Sabah (Malaise),  (D) Bukit Batikap Protection Forest, Kalimantan (Indonésie), (E) Belalong Canopy Walkway (Brunei) et (F) Lanjak Entimau Wildlife Sanctuary, Sarawak, (Malaisie).
Carte : Ornithomedia.com

En mai 2017, un individu a été repéré et photographié depuis la passerelle de la canopée de Belalong, dans le district de Temburong (Brunei), à proximité de guis de la famille des Loranthacées en pleine fructification. Ces différentes données ont permis de supposer qu'il s'agit d'un oiseau vivant dans la strate supérieure des forêts tropicales, avec une faible densité de population mais avec une aire de répartition assez vaste, effectuant des mouvements nomades liés aux épisodes de fructification de certains guis.

Lors d'une expédition organisée entre le 24 mars et le 7 avril 2019, des membres du Smithsonian Institutution et de la Sarawak Forestry Corporation, qui effectuaient un inventaire ornithologique des forêts de plaine du Sarawak, ont capturé avec un filet une femelle de cette nouvelle espèce présumée dans une forêt primaire à diptérocarpes (de grands arbres à feuilles persistantes) dans la station de Nanga Segerak, située dans le Lanjak Entimau Wildlife Sanctuary. Ce spécimen a été naturalisé et différentes analyses morphométriques et génétiques ont été effectuées. Les résultats de leurs travaux ont permis de confirmer le statut spécifique de cet oiseau et de publier en octobre 2019 une description officielle dans la revue Zootaxa. Il a été nommé Dicaeum dayakorum, en hommage au peuple indigène dayak qui vit encore dans les forêts de Bornéo. Il n'a pas encore de nom officiel en français, mais il pourrait être Dicée à lunettes ou des Dayaks.

L'holotype pèse 7,8 grammes, son aile mesure 48,4 mm de long, sa queue 24 mm et son bec 7,8 mm. Ses parties supérieures sont gris neutre, avec des joues plus claires et des couvertures alaires et des rémiges plus sombres. Un trait blanc s'étend des narines à l'arrière de ses yeux. Le centre de la gorge est blanc, une couleur qui s'étend jusqu'au croupion. Des touffes blanches sont visibles sur les côtés de la poitrine. Les rectrices sous-caudales sont gris neutre. L'iris est brun, le bec est noir et gris, et les pattes sont noires. Aucun enregistrement sonore n'a été effectué.

Le séquençage et l'amplification de plusieurs gènes de l'ADN nucléaire et mitochondrial de ce passereau ont permis de le situer dans un arbre phylogénétique incluant plusieurs espèces de Dicaéidés et de montrer qu'il était nettement distinct génétiquement (distance génétique de plus de 14 %), aucune espèce-sœur n'ayant été trouvée. D'autre part, suite à l'analyse du contenu de son tube digestif, une araignée de la famille des Salticidés et des graines des fruits d'un gui de la famille des Loranthacées ont été trouvées. Ces informations seront utiles pour poursuivre les recherches sur la biologie et l'aire de répartition du Dicée à lunettes. Les auteurs de cette description espèrent que cette description officielle d'une nouvelle espèce d'oiseau à Bornéo rappellera l'importance de la protection des forêts primaires de la vaste île.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Ouvrages recommandés

Sources

  • Andrea Michelson (2019). The Spectacled Flowerpecker Is Now Known to Science. Sithsonian. Date : 17/10. www.smithsonianmag.com
  • J. Saucier, C.M. Milensky, MA Caraballo-Ortiz, R. Ragai, R, N. Faridah Dahlan et DP Edwards (2019). A distinctive new species of flowerpecker (Passeriformes: Dicaeidae) from BorneoZootaxa. Volume : 4826. Numéro : 4. www.biotaxa.org/Zootaxa/article/view/zootaxa.4686.4.1

Vos commentaires sur :
"Le Dicée à lunettes est bien une espèce nouvelle endémique de Bornéo"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest