Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Découverte d'une population d'Arapongas blancs dans le Pará (Brésil)

Brèves

Retour à la liste des brèves

Découverte d'une population d'Arapongas blancs dans le Pará (Brésil)

Quatre places de chant (leks) ont été trouvées à 260 km de la ville de Belém, et les résultats d'études génétiques et morphologiques suggèrent que cette population appartient à la sous-espèce nominale.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Découverte d'une population d'Arapongas blancs dans le Pará (Brésil)

Araponga blanc (Procnias albus wallacei) mâle, Serra dos Carajás (Brésil), octobre 2005. Chez cette sous-espèce, la caroncule pendrait plutôt à gauche du bec, tandis que chez la sous-espèce nominale, elle pendrait plutôt à droite !
Photographie : Arthur Grosset

L'Araponga blanc (Procnias albus) est un passereau de la famille des Contigidés mesurant environ 27 cm de long. Le mâle est entièrement blanc, tandis que la femelle et le jeune mâle est vert-jaune. Le mâle possède à la base de sa mandibule supérieure une caroncule pendante gris sombre couverte de quelques plumes. Son chant dissyllabique, émis entre août et octobre, souvent depuis une branche dénudée et après une averse, est caractéristique et rappelle le bruit d'une cloche ("ding-ding"). Il vit dans la canopée de la forêt tropicale humide, entre 500 et 1 250 mètres d'altitude. Il se nourrit principalement de fruits.

Son aire de répartition est discontinue : la sous-espèce nominale P. a. albus est présente au nord du Brésil (nord des états du Roraima et du Pará), dans les Guyanes et à l'est du Venezuela (est de la province de Bolívar et Cerro de la Neblina). La sous-espèce P. a. wallacei, qui se distinguerait (selon certaines sources) de P. a. albus par la caroncule du mâle qui pendrait à gauche et non pas à droite, n'est présente que dans la Serra dos Carajás, au sud-est de l'état brésilien du Pará.

Situation de la population découverte d'Arapongas blancs

Situation de la nouvelle population (NP) d'Arapongas blancs (Procnias albus albus) découverte au Brésil.
Carte : Ornithomedia.com

Dans un article publié en 2017 dans la Revista Brasileira de Ornitologia, on apprend qu'une nouvelle population appartenant à la sous-espèce nominale a été découverte lors d'un inventaire dans la municipalité de Bagre, à 260 km à l'ouest de la ville de Belém, dans l'état du Pará : quatre places de chant (ou leks) réparties sur 25 km² ont été trouvés entre le 19 et le 22 juin 2015. Trois de ces leks étaient situés dans la forêt non inondable ("terra firme") et accueillaient au moins neuf mâles chacun. Le quatrième était établi dans la forêt inondable ("varzea").

Un mâle a été collecté, mesuré et comparé à des spécimens naturalisés, et une analyse génétique (extraction, séquençage et amplification d'un gène mitochondrial ND2) a été réalisée. Une étude phylogénétique a ensuite été menée. Selon les résultats génétiques et morphométriques, l'oiseau étudié appartenait plutôt à la sous-espèce nominale P. a. albus.

Il s'agit seulement de la seconde population connue d'Arapongas blancs au sud du fleuve Amazone. La découverte de leks suggère qu'il s'agit bien d'une population établie, mais selon les habitants du secteur, les mâles chantaient seulement durant la saison sèche (mai à juillet), et on ne sait donc pas s'ils restent sur place le reste de l'année. Cette population est plus proche géographiquement de l'aire de P. a. wallacei, et pourtant les analyses ont montré qu'elle devait plutôt être rattachée à la population nominale. Toutefois, ces résultats n'ont été obtenus qu'à partir d'un seul individu.

La présence d'oiseaux de la sous-espèce nominale au nord et au sud de l'Amazone est intéressante car elle suggère que la distinction génétique entre les deux sous-espèces de l'Araponga blanc est difficile à établir de façon certaine. En tout cas, cette découverte renforce la nécessité de protéger et de mieux étudier l'avifaune des forêts de la région de Bagre, sévèrement touchées par les coupes et l'extraction du sable.


'
Araponga blanc (Procnias albus wallacei) mâle, Serra dos Carajás (Brésil), septembre 2015.
Vidéo : Joymax Nascimento

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Ouvrage recommandé

A Field Guide to the Birds of Brazil de Ber van Perlo

Sources

  • Sidnei de Melo Dantas, Leonardo de Sousa Miranda, André Luis Ravetta et Alexandre Aleixo (2017). A new population of the White Bellbird Procnias albus (Hermann, 1783) from lowland southern Brazilian Amazonia, with comments on genetic variation in bellbirds. Revista Brasileira de Ornitologia. Volume : 25. Numéro : 1. Pages : 71-74. www.researchgate.net
  • Arthur Grosset (2005). White Bellbird Procnias albus. www.arthurgrosset.com/sabirds/whitebellbird.html

Vos commentaires sur :
"Découverte d'une population d'Arapongas blancs dans le Pará (Brésil)"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest