Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > La Conure de Socorro devrait être élevée au rang d'espèce distincte

Brèves

Retour à la liste des brèves

La Conure de Socorro devrait être élevée au rang d'espèce distincte

Les résultats d'une étude génétique récente, combinés avec des particularités phénotypiques et vocales, confirment que cette ancienne sous-espèce de la Conure verte devrait être considérée comme une espèce à part entière.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

La Conure de Socorro devrait être élevée au rang d'espèce distincte

Conure de Socorro (P. brevipes).
Source : Joruut (CC BY-NC)

La Conure verte (Psittacara holochlorus) est un perroquet mesurant de 31 à 33 cm de long. Elle est globalement verte, avec des taches rouge-orange variables sur la tête et le cou, des couvertures sous-alaires et des sous-caudales jaune-verdâtre, et un cercle orbital gris-rose. Il n'y a pas de dimorphisme sexuel. L'adulte a un iris orange, tandis qu'il est brun chez l'immature. Elle vit dans des zones boisées variées, mais évite les forêts tropicales humides denses.
Son aire de répartition s'étend du sud du Texas (lire Réchauffement climatique et répartition des oiseaux : les cas des îles Canaries et du Texas) au Nicaragua. Quatre sous-espèces sont actuellement reconnues :

- P. h. holochlorus : sud du Texas et est du Mexique (des états de Nuevo León et de Tamaulipas à celui de Veracruz)
- P. h. brewsteri : nord-ouest du Mexique (sud-est de l'état de Sonora, nord-est du Sinaloa et sud-ouest de Chihuahua)
- P. h. strenuus : du sud du Mexique (est de l'état d'Oaxaca et  sud du Chiapas) au nord-ouest du Nicaragua
- P. h. brevipes : île volcanique de Socorro (archipel des Revillagigedo) dans l'océan Pacifique, à environ 600 kilomètres des côtes mexicaines.

Dans une étude publiée en 2017 dans le Journal of Ornithology, des biologistes ont réexaminé la classification phylogénétique de la sous-espèce brevipes au sein du genre Psittacara. Pour cela, ils ont appliqué des techniques d'analyse moléculaire sur les gènes mitochondriaux codant pour les protéines NADH déshydrogénase et cytochrome c oxydase, combinées avec deux méthodes probabilistes (maximum de vraisemblance et approche bayésienne), et ils ont constaté que P. h. brevipes était significativement isolée génétiquement et formait un taxon monophylétique. En se basant sur ce résultat, sur l'isolement géographique, mais aussi sur des différences phénotypiques (cercle orbital brun-pourpre et non pas gris-rosé, bec plus massif et formule alaire distincte) et vocales (cris aigus "krree-kree" et non pas rauques et criards "krreh-krreh"), les auteurs proposent d'élever P. h. brevipes au rang d'espèce à part entière, la Conure de Socorro (P. brevipes).

Ce changement de statut devrait contribuer à attirer l'attention des autorités et des organismes de conservation pour que des mesures urgentes de protection soient prises afin d'assurer l'avenir de ce perroquet endémique et menacé : et il ne resterait en effet que 300 oiseaux répartis sur 35 km² (estimation de 2006-2007).

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Ouvrages recommandés

Sources

Vos commentaires sur :
"La Conure de Socorro devrait être élevée au rang d'espèce distincte"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest