Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Le compas stellaire des oiseaux serait indépendant de leur compas magnétique

Brèves

Retour à la liste des brèves

Le compas stellaire des oiseaux serait indépendant de leur compas magnétique

En cette Nuit des étoiles 2017, nous évoquons une étude récente apportant des précisions concernant l'orientation stellaire des passereaux qui migrent la nuit.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Le compas stellaire des oiseaux serait indépendant de leur compas magnétique

Rougegorge familier (Erithacus rubecula) en baie de Somme le 04/05/2013.
Photographie : Olivier Killherr Humbert

Pour migrer, les oiseaux doivent pouvoir s'orienter : ils peuvent utiliser les repères du paysage (tracé de la côte, cours des rivières, crêtes des montagnes...) (lire L'orientation chez les oiseaux), le champ magnétique terrestre (lire Le rôle du géomagnétisme dans l'orientation des oiseaux) et/ou la position du soleil (lire Le rôle du coucher et du lever du soleil dans l'orientation des oiseaux).

La nuit, ils peuvent se servir de la position des étoiles (lire Comment les migrateurs s'orientent-ils la nuit ?). Les jeunes passereaux n'ont toutefois pas une connaissance innée de la carte du ciel : Emlen (1970) avait montré que durant son premier été, le jeune Passerin indigo (Passerina cyanea), un oiseau nord-américain migrant de nuit, devait observer la position relative des constellations et leurs mouvements afin d'en déduire l'emplacement du pôle céleste. Dans un planétarium, il avait fait tourner les constellations autour de Bételgeuse au lieu de l’étoile polaire, et il avait observé que les jeunes oiseaux considéraient Bételgeuse comme leur nouveau pôle céleste.

Witschko et al avaient observé que les Fauvettes des jardins (Sylvia borin), une autre espèce migrant de nuit, pouvaient se souvenir puis se servir d’une carte du ciel imaginaire composée de seulement 16 points lumineux tournant autour d’un centre non éclairé (= sans étoile pour "matérialiser" le pôle céleste) : les petites fauvettes semblaient donc capables d'observer le sens de la rotation des étoiles et d'en déduire la position du Pôle céleste.

Dans une étude publiée en 2014 dans le Journal of Ornithology, des ornithologues avaient montré que les jeunes Rougegorges familiers (Erithacus rubecula) avaient besoin d'une durée minimum pour bien calibrer leur compas stellaire en fonction de la carte du ciel observée au cours de leur développement (lire Savoir s’orienter avec les étoiles : les rougegorges ont besoin de plus de sept nuits).

Tous ces résultats suggèrent que le "compas stellaire" de ces passereaux dépendrait uniquement de la position des constellations les unes par rapport aux autres et non pas de leur emplacement par rapport à l’axe de rotation de la Terre (l'étoile polaire se situe par exemple sur le prolongement de celui-ci). Afin d'exclure un rôle éventuel du champ magnétique terrestre dans l'orientation nocturne des oiseaux, trois chercheurs russes ont mené des expériences sur de jeunes Rougegorges familiers sous un ciel nocturne naturel et dans un champ vertical excluant une utilisation possible de leur compas magnétique : ils ont pu vérifier que leur compas stellaire était bien indépendant du magnétisme. L'horloge biologique interne des oiseaux ne joue également pas de rôle. Ces résultats ont été publiés en mars 2017 dans le journal Behavioral Ecology and Sociobiology.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Source

Alexander Pakhomov, Anna Anashina et Nikita Chernetsov (2017). Further evidence of a time-independent stellar compass in a night-migrating songbird. Behavioral Ecology and Sociobiology. Mars. Volume : 71. Numéro : 48. https://link.springer.com/article/10.1007/s00265-017-2279-3

Vos commentaires sur :
"Le compas stellaire des oiseaux serait indépendant de leur compas magnétique"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest