Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Un cendrier, un endroit intéressant pour nicher ?

Brèves

Retour à la liste des brèves

Un cendrier, un endroit intéressant pour nicher ?

Pascal Bevière nous a transmis une photo montrant quatre petites Mésanges charbonnières en pleine forme installées au fond d'un cendrier parmi les mégots de cigarettes.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Un cendrier, un endroit intéressant pour nicher ?

Poussins de Mésange charbonnière (Parus major) dans un cendrier à Saint-Jean-de-la-Ruelle (Loiret) en juin 2017.
Photographie : Pascal Bevière

Les oiseaux peuvent vraiment nicher dans des endroits inattendus et surprenants comme une boîte aux lettres, un lampadaire, une urne funéraire ou une serpillère (lire Déplacer un nid occupé). Pascal Bevière nous a transmis le 11 juin 2017 une photo prise à Saint-Jean-de-la-Ruelle, dans le département du Loiret, montrant des poussins de Mésange charbonnière (Parus major) installées dans un cendrier de 30 cm de profondeur. Lors de ses pauses, Pascal avait remarqué depuis plusieurs jours la présence d'un oiseau qui semblait surgir de nulle part : un matin, une femme de ménage a ouvert le cendrier pour le vider et une mésange en est sortie. Le cendrier a été déplacé de quelques mètres et une petite affiche a été apposée dessus afin que plus personne ne l'utilise. Il est situé sur un quai de livraison, à l'abri du soleil et des intempéries. L'endroit est régulièrement fréquenté par les employés  dans la journée mais pas de manière intensive. 

Sur les sept œufs pondus, au moins quatre ont éclos, et les oisillons semblent bien se porter et sont nourris essentiellement de chenilles. Les jeunes ont quitté leur nid le 19 juin. Précisons par ailleurs que sur notre page Facebook, Augustin Le Roux Delignières nous a signalé un autre cas de nidification dans un cendrier près de Dresde (Allemagne), et Jérémy Lavergne nous a indiqué qu'il était indiqué sur certains cendriers du campus de l'université de Reims (Marne) de ne pas jeter des mégots car des oiseaux y avaient fait leur nid !

La photo de Pascal Bevière illustre bien l'opportunisme de la Mésange charbonnière, qui sait parfaitement exploiter les possibilités offertes par le milieu urbain, qui offre une grande variété d'endroits pour nicher. Ce cendrier a certainement été choisi pour la tranquillité de son emplacement et la protection qu'il offre à leur petits, mais aussi peut-être pour une autre caractéristique : il contient des mégots de cigarettes.

Dans un article publié dans la revue Biology Letters, des ornithologues mexicains avaient en effet constaté que les Moineaux domestiques (Passer domesticus) et les Roselins familiers (Carpodacus mexicanus) du campus de l'université nationale autonome du Mexique (UNAM) garnissaient fréquemment leur nid avec des mégots en nombre variable : jusqu'à 48 dans un seul nid de roselins et 38 dans un nid de moineaux. Il pourrait s'agir d'une adaptation d'un comportement visible dans la nature, certains oiseaux mexicains prélevant des feuilles de tabac (genre Nicotiana) dont la nicotine repousse de nombreux arthropodes. Par ailleurs, les fibres de cellulose des cigarettes auraient des propriétés isolantes. Les oiseaux pourraient trouver les mégots grâce à leur odeur. Les cigarettes déjà fumées contiennent toutefois des substances toxiques qui pourraient en partie contrebalancer les effets bénéfiques de la nicotine.

On sait que plusieurs espèces d'oiseaux, comme les mésanges, incorporent dans leur nid des plantes aromatiques dont les composés secondaires volatils ont des propriétés insecticides et fongicides et qui stimulent le système immunitaire des oisillons (lire nos articles Certains oiseaux utilisent leurs connaissances en botanique pour construire leur nid et Mésanges bleues et nids antiparasitaires).

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la boutique d'Ornithomedia.com

Source

Monserrat Suárez-Rodríguez, Isabel López-Rull, Constantino et Macías Garcia (2012). Incorporation of cigarette butts into nests reduces nest ectoparasite load in urban birds: new ingredients for an old recipe?
Biology Letters. http://rsbl.royalsocietypublishing.org/content/9/1/20120931

Vos commentaires sur :
"Un cendrier, un endroit intéressant pour nicher ?"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest