Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Le beau succès du programme de protection de la Paruline de Kirtland

Brèves

Retour à la liste des brèves

Le beau succès du programme de protection de la Paruline de Kirtland

Sa population ne comptait que 167 couples en 1974, mais grâce à différentes mesures, elle a été dépassé les 2 000 couples en 2015 : l'U.S. Fish and Wildlife Service a proposé qu'elle soit retirée de la liste des espèces en danger des États-Unis.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Le beau succès du programme de protection de la Paruline de Kirtland

Paruline de Kirtland (Setophaga kirtlandii), Stubb's Park, Centerville, Ohio (États-Unis).
Photographie : Andrew C. / Wikimedia Commons

La Paruline de Kirtland (Setophaga kirtlandii) est un passereau migrateur qui ne se reproduit que dans les peuplements homogènes de jeunes Pins gris (Pinus banksiana) (âgés entre 6 et 22 ans) dans le nord du Michigan, mais aussi dans quelques secteurs du Wisconsin et de l'Ontario (Canada) et qui hiverne dans les pinèdes des Bahamas. Cette espèce aurait besoin pour nicher d'arbres de petite taille avec des branches basses fournies. Cette essence ne libère ses graines que sous l’action de la chaleur intense provoquée par les incendies de forêt, et elle colonise donc facilement les terrains brûlés. Les pinèdes en voie de régénération étaient plus répandues au Michigan et dans les régions voisines au 19ème siècle, lorsque l’exploitation forestière était intense et que les incendies était fréquents et non contrôlé : paradoxalement, c'est la lutte contre les feux de forêts au au cours du 20ème siècle qui a considérablement réduit l'habitat propice à la Paruline de Kirtland. L'espèce a été placée en 1967 sur la liste des espèces en danger des États-Unis : il ne restait plus que 167 couples en 1974, tous localisés dans le nord de la basse péninsule du Michigan.

Une autre menace a pesé sur cette espèce au 20ème siècle : l'expansion du Vacher à tête brune (Molothrus ater) au cours des années 1960, une espèce pondant dans le nid des autres. Au début des années 1970, près de 70 % des nids de parulines étaient parasités, ce qui a fortement réduit la productivité de cette espèce. En moyenne, seul un oisillon était produit par couple et par année. La lutte contre les vachers a débuté en 1972 et le taux de parasitisme a été réduit à environ 3 %, un niveau négligeable. Mais malgré cette action, la population de parulines ne parvenait pas à remonter significativement et ne comptait encore que 200 couples en 1989.

Des mesures de restauration et de création de peuplements de jeunes Pins gris, associant l'U. S. Fish and Wildlife Service, les autorités, les propriétaires et les associations, ont alors été prises : les techniques de récolte et de semis des graines ont été améliorées et généralisées, et de vastes surfaces ont été semées. La population de parulines a enfin connu une lente remontée : on comptait entre 700 et 800 couples en 1999, et quelques couples se sont établis dans la haute péninsule du Michigan. La population totale a dépassé les 1 000 couples en 2001 et l'espèce s'est installée au Wisconsin et en Ontario. En 2011, 1 828 couples ont été comptés, et en 2015, la barre des 2 000 couples a été franchie.

Le succès est tel que l'U. S. Fish and Wildlife Service a publié en avril 2018 un communiqué recommandant que l'espèce soit retirée de la liste des espèces en danger des États-Unis, même si les mesures de conservation devront être poursuivies indéfiniment. L'association Kirtland's Warbler Alliance continuera par ailleurs à lever des fonds pour couvrir les frais du programme de conservation, et le Michigan Department of Natural Resources maintiendra contrôle de la population de Vachers à tête brune. La population de Parulines de Kirtland devrait rester stable durant les 50 prochaines années.

À lire sur Ornithomedia.com

Observer les oiseaux à Chicago : le Montrose Point Bird Sanctuary

Sources

Vos commentaires sur :
"Le beau succès du programme de protection de la Paruline de Kirtland"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest