Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Un alignement de Foulques macroules sur près de 200 mètres !

Brèves

Retour à la liste des brèves

Un alignement de Foulques macroules sur près de 200 mètres !

Sylvie Henry nous a transmis une intéressante photo prise sur le Rhin français en novembre 2018 : comment expliquer ce comportement ?

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Un alignement de Foulques macroules sur près de 200 mètres !

Une partie de la ligne de près de 200 mètres formée par des Foulques macroules (Fulica atra) sur le Rhin français (Bas-Rhin) en novembre 2018.
Photographie : Sylvie Henry / Sa page Facebook

La Foulque macroule (Fulica atra) est un oiseau aquatique plongeur commun en Europe, au plumage globalement noir, au bec blanc qui se prolonge par une plaque également blanche sur le front (lire D'étranges foulques avec une plaque frontale jaune en Suisse), et aux courtes pattes verdâtres aux grands doigts lobés. Elle est essentiellement herbivore, mais elle sait faire preuve d'opportunisme (lire Quelques comportements peu connus de la Foulque macroule).

En dehors de la période de nidification, les foulques forment des troupes plus ou moins importantes sur les lacs d'eau douce, et elles passent la plus grande partie de leur journée à nager et à se nourrir. Les groupes peuvent évoluer de façon synchronisée ou non et être plus ou moins denses.

Hugh Trenchard avait étudié entre décembre 2011 et février 2012 le comportement collectif aquatique de la Foulque d'Amérique (Fulica americana) sur les lacs Elk et Prospect, en Colombie-Britannique (Canada). Il avait en particulier noté l'existence de phases synchronisées et non organisées. Le passage d'un état désordonné à une organisation plus ordonnée est généralement déclenché par des accélérations individuelles entraînant des ajustements collectifs des oiseaux les uns par rapport aux autres, un processus qui rappelle celui des vols coordonnés des Étourneaux sansonnets (Sturnus vulgaris) (lire Mouvements aériens coordonnés : le cas des étourneaux). Le "désordre" réapparaît ensuite progressivement, par exemple lorsque des oiseaux s'envolent, plongent pour se nourrir, se poursuivent et/ou se disputent.

La vitesse du vent et la température influencent les mouvements des troupes : plus le souffle est froid et fort, plus les foulques se rapprochent et se synchronisent pour se réchauffer tout en profitant de la diminution de la traînée hydrodynamique (= la force de résistance de l'eau) grâce aux mouvements de de leurs voisines. 

Lorsque le groupe atteint une certaine densité, on assiste fréquemment à des envols collectifs au ras de l'eau, plus ou moins synchronisés et sur de courtes distances. Les oiseaux s'écartent en formant un cercle plus ou moins complet pour éviter les collisions, et les premiers oiseaux à décoller sont généralement ceux situés à l'extérieur du groupe, également pour limiter les risques de chocs.

Les foulques peuvent aussi s'aligner les unes derrière les autres et former de très longues lignes : Sylvie Henry (visitez sa page Facebook) nous a ainsi communiqué une photo intéressante prise en novembre 2018 en fin d'après-midi sur le Rhin français, dans le département du Bas-Rhin : on y voit un très long alignement (près de 200 mètres) de foulques. Hugh Trenchard avait suggèré que ce type de formation avait pour explication principale la nécessité d'économiser l'énergie. Les oiseaux situés au début de la ligne occupent en effet alternativement la première position afin de minimiser leurs efforts, un fonctionnement qui rappelle celui des formations aériennes des grues ou des oies et des pelotons de cyclistes.

La rotation des oiseaux de tête permet d'éviter que ce soit toujours les mêmes qui affrontent le vent de face (s'il y en a) et qui fournissent plus d'efforts pour nager. Les foulques qui occupent les positions les moins favorables se fatiguent plus vite, et elles sont régulièrement remplacées par leurs voisines plus "fraîches". Fish (1995) avait déterminé que l'alignement était la formation la plus efficace pour économiser l'énergie, et c'est par exemple pour cela que les canetons suivent leur mère en s'alignant derrière elle : il avait calculé qu'un poussin pouvait ainsi diminuer ses efforts de plus de 60 %.

Sur l'eau, les troupes de foulques forment aussi parfois des arcs convexes ou concaves : à partir d'un certain seuil de densité du groupe, des oiseaux nagent vers l'extérieur en gardant un certain angle les uns par rapport aux autres et forment ainsi deux branches qui s'étirent à partir du centre. Elles peuvent également former des "coudes" en mouvement, toujours afin d'optimiser leur dépense d'énergie.

D'autres facteurs peuvent expliquer les formations synchronisées des oiseaux sur l'eau, comme la localisation de nourriture, la recherche d'un partenaire, l'échange d'informations ou la protection contre les prédateurs : dans le cas des foulques, l'économie d'énergie et la recherche de nourriture ne sont probablement pas exclusives l'une de l'autre. Quand des rapaces les attaquent, elles peuvent aussi évoluer de façon coordonnée pour les perturber et disperser leur attention.

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la galerie d'Ornithomedia

Foulque macroule (Fulica atra)

Source

Hugh Trenchard (2012). American Coot collective on-water dynamics. Cornell University Library. https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1205/1205.5929.pdf

Vos commentaires sur :
"Un alignement de Foulques macroules sur près de 200 mètres !"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest