Publicité

Europe Nature Optik

 (En savoir plus ?)

S'inscrire
Mot de passe oublié ?

Accueil > Brèves > Afflux de Becs-croisés perroquets dans le nord de l'Europe en octobre 2017

Brèves

Retour à la liste des brèves

Afflux de Becs-croisés perroquets dans le nord de l'Europe en octobre 2017

Des oiseaux isolés et des groupes ont été observés depuis le début du mois d'octobre dans plusieurs pays d'Europe, y compris dans le nord de la France.

| Non soumis au comité de lecture

Partager
Translate

Afflux de Becs-croisés perroquets dans le nord de l'Europe en octobre 2017

Bec-croisé perroquet (Loxia pytyopsittacus) mâle, Sand, île de Mainland, archipel des Shetland (Grande-Bretagne), le 3/10/2017.
Source : David Carter

La fin de l'été et l'automne sont propices aux mouvements vers le sud de passereaux nordiques nichant dans la taïga : c'est le cas par exemple de la Sittelle torchepot (Sitta europaea), de la Mésange noire (Periparus ater) (lire Les irruptions automnales de Mésanges noires et bleues seraient corrélées), du Cassenoix moucheté (Nucifraga caryocatactes), du Geai des chênes (Garrulus glandarius) et surtout du Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra). Le nombre d'oiseaux concernés par ces irruptions automnales varie considérablement d'une année sur l'autre, et les facteurs explicatifs sont encore mal connus (bonne saison de reproduction, ressources alimentaires insuffisantes dans les zones d'hivernage habituelles...) (lire Comment expliquer les invasions de Jaseurs boréaux et d'autres espèces nordiques ?). 

L'été et l'automne 2013 avaient été marqués par un afflux important en Europe de l'Ouest de Becs-croisés des sapins, mais aussi de Becs-croisés bifasciés (Loxia leucoptera) (lire Importants mouvements de Becs-croisés bifasciés dans le nord de l'Europe depuis juin 2013) et perroquets (Loxia pytyopsittacus) (lire Des Becs-croisés perroquets dans des pays voisins de la France) : 354 Becs-croisés perroquets avaient été comptés en migration entre le 1er août et le 14 octobre 2013 depuis l'observatoire de Falsterbo dans le sud de la Suède (lire Falsterbo, l'un des meilleurs sites européens pour observer les oiseaux en automne), contre 236 entre le 1er août et le 20 novembre 2012.
  
Des données récentes publiées en octobre 2017 dans plusieurs bases de données en ligne (Ornitho.de, Observations.be, Birdguides.com et Tarsiger.com, Nordpasdecalais.observado) et sur des sites web (Saturdaycatbird.blogspot.fr, Shetlandwildlife.co.uk) montrent qu'un nouvel afflux de Becs-croisés perroquets est probablement en cours dans le nord de l'Europe depuis le début du mois, parallèlement à une arrivée massive de Becs-croisés des sapins (le nombre d'individus comptés à Falsterbo en septembre était dix fois plus important que lors d'une année moyenne).

Ce mouvement inhabituel de Becs-croisés perroquets a par exemple été observé dans l'archipel des Shetland en Grande-Bretagne (lire Les îles Shetland, une destination ornithologique passionnante en automne), des oiseaux isolés et de petits groupes ayant été vus sur les îles Unst (à Baltasound) et  Mainland (à Lerwick et à Sand) depuis le 3 octobre (cela faisait plus de 23 ans que l’espèce n’avait pas été observée dans l'archipel). Des oiseaux ont aussi été vus aux Pays-Bas, avec par exemple 18 en vol dans le parc national Zuid-Kennemerland (Hollande-Septentrionale), huit à Wezep (Gueldre) et quatre dans le Duinpark et 20 à Bleekersvallei-noord sur l'île de Texel (Frise) le 10 octobre 2017. Ce même jour, en Allemagne, cinq ont été vus dans le Kolberger Heide (Schleswig-Holstein), trois sur l’île de Greifswalder Oie (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale) et trois sur l’île de Wangerooge (Basse-Saxe). Toujours le 10 octobre, en Belgique, trois ont été notés près de Deerlijk (Flandre-Occidentale), quatre à Kortenberg (Brabant flamand) et dix à Genk (Limbourg). Au Danemark, un mâle a été observé à Miđvágur dans les îles Féroé le 4 octobre. En Islande, un mâle a été capturé à Höfn le 2 octobre.
D'autres observations ont été faites en Europe au cours du mois d'octobre et en novembre.

En France, des oiseaux ont par exemple été signalés à Ors (Nord) et à Zuydcoote (Nord) le 8 octobre, mais surtout dans les pinèdes du massif dunaire au nord du parc ornithologique du Marquenterre dans la Somme (à l'ouest de Saint-Quentin-en-Tourmont) et dans les peuplements de Pins sylvestres et laricios de la forêt domaniale de Rambouillet (Yvelines), près de Gambaiseuil (voir une synthèse des observations récentes en France).

Comparaison des têtes des Becs-croisés perroquet et des sapins

Comparaison des têtes des mâles des Becs-croisés perroquet (Loxia pytyopsittacus) (à gauche) et des sapins (Loxia curvirostra) (droite). Notez (1) la forme de la mandibule inférieure, (2) le croisement net du bec de L. curvirostra (on arrive à voir les deux pointes des mandibules) et (3) la teinte grise de la nuque du Bec-croisé perroquet.
Photographies : Alan Lewis (Surfbirds.com) / Joël Bruezière (Eyesonsky.com)

Le Bec-croisé perroquet se reproduit dans la taïga en Scandinavie et en Russie et se nourrit surtout de graines de pins. Le nombre de naissances, comme pour le Bec-croisé des sapins, est plus élevé quand la fructification est plus abondante. Le nombre de semences par cône de pin étant plus élevé que par cône d'épicéa (la nourriture préférée des Becs-croisés des sapins), les Becs-croisés perroquets parviennent généralement à gérer les "crises" alimentaires en effectuant de petits déplacements et arrivent donc très rarement l'Europe de l'Ouest. Toutefois, des oiseaux sont régulièrement vus en automne et en hiver dans le sud de la Suède et au Danemark. Il niche généralement entre mars et mai, et il peut se reproduire une seconde fois en août-septembre si la quantité de graines de pins est suffisante. L'éclosion des oeufs coïncide avec l'ouverture des cônes, ce qui facilite le nourrissage des jeunes.

Le Bec-croisé perroquet est nettement (10 %) plus grand que le Bec-croisé des sapins, mais il n'est pas si facile de l'identifier (lire Distinguer le Bec-croisé perroquet du Bec-croisé des sapins) : sa tête est plus ronde et proportionnellement plus grosse (sa silhouette rappelle un peu celle du Gros-bec casse-noyaux), son cou est plus court, son bec est plus épais et massif, sa mandibule supérieure est presque dans le prolongement du front (ce qui lui donne un profil de petit perroquet) et sa mandibule inférieure remonte peu et ne dépasse pas la supérieure (le bec est donc finalement peu croisé).
Son plumage est très proche de celui du Bec-croisé des sapins, même si le rouge du mâle est généralement plus terne et que l'on note souvent plus de gris sur son dos et sa nuque, tandis que chez les femelles, le jaune-verdâtre du croupion est plus vif. Mais les variations intraspécifiques compliquent les choses, et les critères de couleur sont finalement peu fiables. L'espèce est toutefois peu farouche et se laisse assez facilement photographier.

Les cris du Bec-croisé perroquet sont variés et ressemblent à ceux du Bec-croisé des sapins, mais ils sont plus aigus, plus métalliques, "mouillés", cliquetants ("en clochette" selon le terme de Julien Rochefort). Il faut toutefois une certaine expérience pour les repérer. Le cri le plus caractéristique est un "tyooop" souvent émis en vol. Les cris des juvéniles sont un peu plus aigus (vous pouvez aussi lire un article complet en anglais de Thijs Fijen sur ce sujet).

Écoutez ci-dessous un enregistrement des cris de Bec-croisés perroquets réalisés dans la forêt domaniale de Rambouillet (Yvelines) le 28/10/2017 par Julien Rochefort (source : Xeno-Canto) :



Écoutez ci-dessous un enregistrement du "tyooop !" du Bec-croisé perroquet (source : Xeno-Canto) :



Écoutez ci-dessous un enregistrement des cris de Becs-croisés des sapins réalisé en Pologne par Piotr Szczypinski le 15/01/2017 (source : Xeno-Canto) :



Bec-croisé perroquet (Loxia pytyopsittacus) mâle, Lerwick, Mainland, îles Shetland (Grande-Bretagne), le 10/10/2017.
Source : Oriolebirding.com

À lire aussi sur Ornithomedia.com

Dans la rubrique observations d'Ornithomedia.com

Voir une synthèse des observations récentes de Becs-croisés perroquets en France

Dans le forum d'Ornithomedia.com

Participez à une discussion sur une photo de bec-croisé sur notre forum Identification

Ouvrages recommandés

Vos commentaires sur :
"Afflux de Becs-croisés perroquets dans le nord de l'Europe en octobre 2017"

Les Archives d'Ornithomedia.com

Pour 6 € pour 6 mois ou 10 € pour un an, consultez tous les articles parus
sur Ornithomedia.com depuis plus d'un an. Abonnez-vous !

Actualités : Brèves | Agenda | Spécial

Magazine : Études | Interviews | Analyses | Observer en France | Voyages |

Pratique : Débuter | Conseils | Équipement | Identification |

Communauté : Observations | Galerie | Forums | Blog

Achat & Vente : Boutique | Annonces

Découvrez chaque jour sur Ornithomedia.com, les dernières infos sur les oiseaux en France, en Europe et dans le monde : des conseils (reconnaître les oiseaux du jardin, fabriquer un nichoir, nourrir un oisillon) et des carnets de voyage ornithologiques dans les parcs et réserves naturelles, des observations et des photos d'oiseaux. Notre boutique propose également des jumelles, des longues-vues, des trépieds et des guides ornithos.



L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page facebook   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre compte Twitter   L'actualité sur l'observation des oiseaux sur notre page Google+   L'actualité ornithologique épinglée sur notre page Pinterest